Les ménages français et l'automobile


Les français délaissent de plus en plus la voiture

La part modale de la voiture diminue dans les grandes agglomérations

Le kilométrage des véhicules personnels baisse dans les grandes agglomérations au bénéfice d’autres modes de transport plus économiques.

Le nombre de véhicules par ménage diminue

Le nombre de Kilomètres parcourus diminue

Le parc automobile français vieillit

Leur fiabilité s'améliore et les français les utilise de moins en moins, résultat : la durée de vie des véhicules s'allonge et le parc circulant vieillit. En dehors des périodes d'incitation à l'achat de véhicules neufs (prime à la casse dites des "Baladurettes" et "jupettes" en 1994 et 1996), l'âge moyen de sortie de parc (mise à la casse) est passée de 11 ans en 1992 à 15 ans en 2013.

Dépenses des ménages

A l’intérieur du poste transport, les ménages consacrent une part de moins en moins importante de leurs revenus pour l’achat du véhicules, les dépenses d’usage (entretien) de l'automobile restent néanmoins stables (hors carburants).

Le taux de remplacement des pneumatiques s'en ressent

Le taux de remplacement des pneumatiques s’affaiblit, en partie dû à la diminution conjuguée de l’équipement des véhicules personnels par ménage et au tassement du kilométrage moyen. Néanmoins, la durée de vie des véhicules s'allongent et les dépenses consacrées à l'entretien des véhicules sont stables. Le taux de remplacement des pneumatiques baisse mais beaucoup moins que celui des véhicules.